Google+ Followers

jeudi 27 mars 2014

Nouveau domaine à découvrir !

Bonjour à tous,

Nous vous proposons cette semaine de découvrir les vins du Domaine Le Bouscas, nouvellement référencés dans nos deux caves. Floréal Romero produit de très jolis vins dans le Gers, presque tous vinifié en monocépage, l'occasion pour vous de découvrir les arômes de cépages méconnus comme le Colombard, l'Ugni blanc ou le Tannat. Certifié bio depuis 2000, les vins sont vinifiés de manières naturelles, sans aucuns intrants oenologique mis à part de très failble dose de sulfites à la mise en bouteille uniquement !

Trois blancs et un rouge viennent donc d'être référencés que voici :

Cuvée Sang Chaud : 100% Tannat. Un vin chaud quelque peu mais bien équilibré par un brin de fraîcheur et de croquant. La bouche est de velours, de tapenade, de rose aussi et de pruneau. Un vin ample et généreux mais à la fine structure. Prix de vente 9€

Cuvée Vahiana : Idéal pour l'apéro la cuvée Vahiana est issue du cépage Ugni blanc. Les arômes de fruits à chairs blanches se dévoilent au nez (pêche blanche). Bel équilibre entre fraîcheur et fruité en bouche. Un vin blanc très original à déguster à l'apéro, ou en accompagnement de melon ou de volaille au curry. Prix de vente 8€.

Cuvée Maeva : Un 100% Colombard à découvir sans tarder ! Un vin blanc très complexe, au nez agréable (floral, pamplemouse). Beaucoup de gras, de volume et d'arômes complexes en bouche, équilibrée par une belle acidité. Prix de vente 8€.

Cuvée 100 Noms : Issu d'un assemblage de Colombard et d'Ugni blanc la cuvée 100 noms  est une bombe de fruit et d'arôme pour seulement 6.50€
Un peu d'histoire sur cette cuvée étonnante : En mai 2013 le domaine du Bouscas comptait sur la vente d'un lot de vin blanc au négoce pour payer l'annuité de son emprunt. Or, celle-ci ne se fait pas. Il y a tout de même 20 000 euros à trouver très rapidement. Comment faire ? Un caviste lui conseille de lancer une souscription via Facebook sur les cuvées qui vont être mises en bouteille. Pour un carton d'acheté, une bouteille gratuite. Des particuliers et d'autres cavistes se joignent au mouvement. En l'espace de trois mois, Floreal Romero et sa compagne Claudine reçoivent pas moins de 25 000 euros ! De quoi payer l'annuité et la mise en bouteille, et de voir l'avenir plus sereinement.
Restait à trouver un nom à cette cuvée sans nom. Pourquoi pas 100 noms ? Ceux des généreux donateurs qui ont participé à la sauvegarde du domaine !

Voilà vous n'avez plus qu'à vous laisser tenter !

Très bonne fin de semaine à tous !

Antoine Dengis
VinsNature

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.