Google+ Followers

jeudi 24 septembre 2009

Interview d’Alban Michel du Domaine Les Sabots d’Hélène | Le Blog de Vin Bio Naturel

alban-michelVin Bio Naturel : Bonjour Alban, vous êtes un ‘petit nouveau’ dans la région des Corbières, d’où venez-vous et quel cheminement avez-vous suivi avant d’arriver ici ?

Alban Michel : Nous sommes arrivés en 2001 dans la région mon amie et moi. J’ai commencé LES SABOTS D’HÉLÈNEen 2005. Avant, j’ai bossé dans plusieurs Domaines du Languedoc. Mais celui qui m’a donné le goût du vin c’est leDomaine CHAPOUTIER à Tain l’Hermitage (26). J’y ai appris énormément de choses que l’on ne peut comprendre que sur le terrain, avec des terrasses et des coteaux, untravail en Bio et Biodynamie. J’ai deux amis vignerons également (Lucien SALANI et Geoffroy MARCHAND) qui m’ont permis de voir qu’il était facile de s’installer, expérimenter, et tenter sa chance !

Vin Bio Naturel : Votre domaine est tout petit et votre production très restreinte, Quels avantages trouvez-vous à travailler sur un domaine à ‘taille humaine’ ?

Alban Michel : J’ai fait le choix de m’installer avec le minimum de surface pour pouvoir travailler seul de A à Z et en Agriculture Bio, à part bien sûr pour les vendanges où les copains et la famille me donnent un coup de main. Je veux que mon travail reste un plaisir et une passion, et garder du temps pour vivre reste la meilleure façon de préserver cela !

Vin Bio Naturel : Il vous semble très naturel et normal de travailler en culture bio, en fait vous êtes un passionné de viticulture ? Êtes-vous sensible à certains principes de laBiodynamie?

vignes-alban-michelAlban Michel : Je ne me suis pas posé la question de travailler en Agriculture Biologique, c’était évident ! LeDomaine CHAPOUTIER à Tain l’Hermitage est enBiodynamie. Ça m’a permis de faire des formations avecFrançois Bouchet durant ma période de travail. J’envisage de passer en Biodynamie lorsque le Domaine sera un peu plus solide. En effet, la culture en Biodynamie demande beaucoup d’investissements en termes de matériel et de temps, chose que je ne peux actuellement fournir.

Vin Bio Naturel : Le côté minéral et digeste et la belle restitution de fruits rouges de votreCorbières ‘Pas de Bla Blah’ montre que vos vinifications sont pour le moins naturelles

Alban Michel : Honnêtement, les vinifications se font le plus naturellement et le plus simplement possible :
Egrapageet_pas_de_bla_blah
Foulage
Pigeage une fois par jour
Remontage une fois tous les 2 jours
Macération de 3 à 4 semaines
Pressage manuel
Mise en fûts pour environ 12 mois
Léger sulfitage
Mise en bouteille
Et “PAS DE BLA BLAH”!

Vin Bio Naturel : On se sent forcément privilégié quand on goûte votre cuvée de Vin de Liqueur de Carignan ‘L’Abus d’Ange Heureux, une micro-production de 350 bouteilles par an, expliquez-nous l’histoire et l’élaboration de cette cuvée.

abus-ange-heureuxAlban Michel : Je me suis fait plaisir ! Je vendange «L’ABUS D’ANGE HEUREUX» (cépage Carignan) le plus tard possible pour le muter avec peu d’alcool (eaux de vie du Languedoc). Je le fais vieillir dans des bonbonnes en verre en plein soleil durant 6 à 8 mois. J’aime bien également travailler sur les étiquettes avec ma compagne Hélène. Cette cuvée nous a permis de délirer un peu !

Vin Bio Naturel : Merci pour ces confidences, nous vous souhaitons bonne chance pour ce nouveau millésime !

Alban Michel : Merci à vous pour cet entretien et bonne route à vous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.